lundi 17 mars 2014

[Nord: LE BILAN] Partie 3 : «Les gens»

Réactions : 


 
L’asociale que je suis a bien changé. Ce bilan contient beaucoup de textes comparé à d'habitude (et avec des fautes que j'ai eu la flemme de corriger en prime!) J'ai mis du temps à faire cet article car je devais transmettre mes sentiments sans paraitre agressive ou mettre tout le monde dans le même panier, je suis consciente que j'ai pas atterri à un super endroit du nord, que j'ai pas eu de chance, ma poisse me poursuit comme d'habitude! Le prochain article contiendra mes bonnes surprises du nord: la famille qui m'a accueillit. J'ai aussi pas mal de boulot en ce moment (bientôt le bac!) + les inscriptions à la fac et l'organisation des derniers trucs pour le voyage en juillet + le déménagement... J'en ai un peu marre mais comme dis une fille qui se reconnaitra: ça ne fait que commencer! Le soleil est là pour me motiver ainsi que mon calendrier qui affiche un joli M-4 !

A bientôt!

9 commentaires:

  1. Que de clichés negatifs... Tu n'as surement pas eu de chance car le Nord est vraiment une région agréable et les gens y sont comme on te l'avait dit accueillants. Si ce n'est pas indiscret tu étais dans quelle ville exactement ?

    RépondreSupprimer
  2. Mmmmh dur dur de lire ça sans réagir, quand on est nordiste comme moi... Non pas que je nie l'existence des "cassos" et des "racistes" par ici. Mais bon, c'est vachement caricatural, et heureusement il n'y a pas que ça ! Ça me rappelle un peu l'affaire de la banderole "Pédophiles, chômeurs, consanguins... bienvenue chez les ch'tis" : comme si on pouvait limiter une région et ses habitants à trois adjectifs... Ce que tu décris dans ton article, c'est simplement la misère humaine, et il y en a beaucoup dans le Nord parce que cette région a particulièrement souffert économiquement. Ce n'est pas beau à voir, c'est sûr, mais il ne faut pas s'arrêter à ça (comme le font trop souvent les médias T_T). J'aime énormément ma région en ce qui me concerne : ses paysages, son patrimoine et sa convivialité. J'aime boire un verre au pied du beffroi d'Arras, ou marcher sur les remparts de Montreuil. Ça peut paraître chauvin, mais... c'est chez moi, et je m'y sens bien^^ Quand aux "faux-cul", à mon avis c'est surtout typique du lycée. Bref bref, je voulais réagir (sans agressivité hein), juste pour nuancer un peu les choses. Ça me semblait important. J'espère que tu garderas aussi de bons souvenirs de ton passage ici...

    RépondreSupprimer
  3. Mhh et tout aussi dur pour moi de lire ses 2 commentaires xD Ca signifie que j'ai mal terminé l'article, j'aurais peut être dû plus nuancer les choses, mais après comme je l'ai écris je voulais dire ce que je ressentais (et bon pas vraiment le temps de développer encore plus avec la masse de boulot que j'ai) Je pense que c'est le passage cassos/consanguin hyper cliché qui vous as choquée et je comprends! J'aurais du rajouter que heureusement tous ne sont pas comme ça, en prenant l'exemple d'amis du lycée (mais comme un des articles bilan est spécial lycée, ça m'embêtait d'en parler déjà...) Je n'ai simplement pas eu DE CHANCE comme je l'explique dans mon petit pavé sous l'article... Comme dit Ceci, le froid/les faux-culs viennent surement du lycée (même si personnellement les voisins ont beaucoup de mal à répondre à mes bonjours...) et bon voilà, là bas ils n'acceptent pas beaucoup les gens comme moi aussi, ça peut jouer. Evidement que je garde aussi de bons souvenirs, il reste encore 4 parties minimum du bilan, celle-ci était la plus négative je le reconnais, car j'ai toujours eu plus de facilités avec les gens du sud alors que j'ai toujours eu le cliché balancé de la convivialité des gens du nord.... Elle est vraie pour ma belle famille, mais certainement pas pour tout les nordistes! Voilà en espérant ne pas blesser les gens du nord (une amie du lycée à adoré cet article!) merci d'avoir réagit :)

    RépondreSupprimer
  4. J'avoue que tu en tires un portrait vraiment pas gratifiant ^^ Je suis pas du nord et j'en connaîtrais pas, à la lecture de ton texte je ne voudrais pas y mettre un pied ! Après le lycée n'est pas réputé être l'âge con pour rien, j'ai fait mon lycée en banlieue parisienne chic et ça a été la même chose :)

    Pour ma part du Nord je connais surtout la famille de mon Chti de mari, et plusieurs amis rencontrés sur des jeux en ligne (je ne sais pas pourquoi la majorité des joueurs avec qui je m'entendais en ligne sont du nord de la France).
    Des cas sociaux j'en ai vu en étant là-bas, mais dans la région parisienne on est bien loti aussi donc ça ne m'a pas répulsé (et je n'ai pas eu non plus à les rencontrer quotidiennement comme toi, et si je suis parisienne – vui c'est une tare ça – mais blanche).

    C'est une région qui me passionne, son histoire est tellement forte et en même temps si peu connue et reconnue, et quand je vois les hommes comme mon Chti (ou ton Nono), droits dans leurs bottes et déterminés, je me dis que doit quand même il y avoir un peu de vrai dans leur réputation...

    C'est dommage que tu n'es pas rencontré de gens plus sympathiques, même si ton prochain article est en fait en quelques sortes une suite sur les gens du Nord avec ceux que tu as pu mieux apprécié :)

    (après moi j'ai plus de difficulté avec les gens du sud, c'est peut-être une façon d'être élevé ? Je déteste le tactile, le

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouais pour le lycée, je pense aussi, la plupart des gens que je connaissent me disent que leurs amis viennent soit du collège, soit de la fac/université, les amitiés du lycée ne durent que très rarement....

      Je peux pas comparer avec Paris puisque je n'ai pas connu!
      Je peux comprendre que les gens aiment le nord, après c'est une histoire de goût je peux pas réellement me défendre là dessus puisqu'on ne sera jamais d'accord sur ça! Moi je suis pas fana du nord parce que même si grâce à lui (surtout aux parents de Nono en fait) j'ai pu vivre avec mon chéri durant ses 4 ans. Mais mon côté pessimiste me fait voir le nord comme un endroit gris, sans saveur, triste... Mais y'a un contraste avec le carnaval, les gens jovials, l'alcool et la nourriture... Y'a évidement des choses que j'aime que je développerais plus vers la fin du bilan. Mais globalement, je n'aime pas le nord, c'est vrai. Je dois bien le faire ressentir apparemment x)

      Pour ton avis du sud, je comprends aussi! (bien que tu n'ai pas fini d'écrire xD) c'est vrai que c'est assez tactile et c'est peut être ça qui me met en confiance. Quand j'allais pas bien, j'avais le droit à un câlin ou une tape sur l'épaule. Ici on te regarde en te disant: ne pleure pas. Comme je l'ai évoquer (sur hellocoton je crois) on à pas le droit à la faiblesse. Et je trouve que c'est un grand manque d'humanité que d'essayer de cacher ses sentiments. Après encore une fois: c'est MON vécu. Peut être y'a-t-il des nordistes plus sensibles, j'ai pas rencontré tout le monde pour l'instant (euuh xD) Mais comme tu l'a trèèès bien dit: je suis fière de mon Nono pour ça. Il est fort et il sait me ressaisir, il à peur de "rien" et bosse comme un fou. Mais j'aimerais que lors de nos disputes il évite les répliques froides: fait pas ton cinéma / arrête de pleurer / t'en fait trop... (même si c'est parfois vrai)

      Meh voilà, je suppose que sur ce point je peux mieux m'exprimer par écrit que dans le dessin, c'est vraiment trop vaste et compliqué comme je l'ai dessiné au début ce sujet. Parce que je prends en compte mes défauts / ceux des autres dans la globalité ET dans le fait que chacun est différent... Je pouvais pas tout dire évidement. Si quelqu'un d'autre à des questions par rapport à cet article, je suis là, je suis navrée d'avoir montrer du doigt le nord très négativement; même si ce n'est pas mon endroit préféré ce n'était pas mon intention du tout. Mais j'aime que les gens réagissent par commentaire et ne restent pas indifférents! Merci pour ça.

      Supprimer
    2. Pour le Sud j'y ai pas passé beaucoup de temps, mais le tactile je déteste (sauf avec les personnes très proches comme mon chat, mon mari et ma mère quoi :P) et les fariboles verbales aussi je supporte pas. J'aime bien que ce soit carré et clair, sans détour.

      Le Chti est pareil que Nono, droit et honnête mais aussi totalement impitoyable et dur. Pour nous qui sommes demandeuses d'amour et d'attention, dont notre amour-propre dépend beaucoup d'eux (fin en tout cas moi :p), c'est horriblement difficile dans les mauvais moments de les voir si éloigné et froid alors qu'on veut juste un câlin.

      Mais je ne dirais pas qu'ils cachent leur sentiment ou qu'ils les voient comme une faiblesse. C'est plus une très grande pudeur, une réserve naturelle. Leur sentiment sont vraiment forts et puissants, ils sont prêt à beaucoup de sacrifices et d'efforts pour les gens qu'ils aiment.
      Par exemple quand le Chti a compris qu'il m'aimait, il me l'a dit par msn puis n'a pas hésité à prendre un train pour venir me le dire en face à face. Il ne me le répète pas tous les jours mais il le prouve.
      Ils ne cachent pas leur sentiment mais ne les expriment pas à tout vent.

      Peut-être que ce côté taiseux vient de l'histoire du pays qui est elle-aussi dure avec la mine, les migrations successives de population diverse (des gens qui quittaient leur monde à une époque ou Skype n'existait pas), je sais pas.

      Supprimer
  5. Ben je suis belge (au Nord du Nord quoi ! Oui je sais que tu sais, mais j'aime bien le dire quand même... :D) et je retrouve malheureusement les clichés qui font que je n'ai pas DU TOUT envie de retourner vivre en Belgique...
    Peut être que j'ai pas eu de chance non plus, mais j'avoue que quand on me dit "Ah les belges sont accueillants et super gentils !" j'ai juste envie de répondre "Oui, certainement plus qu'un iceberg en pleine tempête polaire" et encore, j'ai des doutes... ^_^

    (Non mais y'a des gens adorables aussi, quand même, faut juste les chercher un peu...)

    RépondreSupprimer
  6. @Petite Belge : Bon ça me rassure que même des natifs puissent avoir ce sentiment! Heureusement que les bonnes frites rattrapent les gens :p

    ( Bien sûr je me doute, j'en connais quelques uns heureusement :p )

    RépondreSupprimer
  7. HAAAAAA MON COMMENTAIRE EST PAS PASSE!!!


    Donc je voulais dire que ça soit dans le Nord ou ailleurs c'est exactement la même chose, dans ma région les skinheads, homophobes et extrémistes de droite ça pullule, les gens te critiquent à tout va, dis toi je viens de déménager à Lyon et mes voisins m'ont critiqué alors que ça faisait exactement 2 jours que j'étais là bas...

    Donc que tu ailles n'importe où, y'aura toujours des pauvres cons pour te pourrir la vie... Faut juste tomber sur les bonnes personnes ( du genre la madame qui tient une grosse friterie à Lille qui te donne plein de marchandise en supplément ... héhé)
    Mais on s'en fout, on vaut mieux qu'eux! *cheveux en arrière*


    NB: à la base un Skinhead n'est pas raciste, mais malheureusement tous ceux que j'ai croisé l'étaient...

    RépondreSupprimer